Nous joindreF.A.Q.LiensNouvellesÀ propos de l'Institut EnglishEspañol  

La vermiculite >>
Convention de Rotterdam >>

La vermiculite

Version imprimable

vous êtes ici: Nouvelles / Dossier d'actualité / Vermiculite

De la vermiculite dans la maison?!

La vermiculite a été utilisée dans des produits servant à l’isolation de nombreuses maisons au Canada et aux États-Unis. Il a été démontré qu’une bonne partie de la vermiculite vendue en Amérique du Nord a été extrait d’une mine où l’on trouve de façon naturelle du faible pourcentage d’amiante de type trémolite, un amphibole.

Ces produits peuvent donc être dangereux pour la santé si on les déplace ou si on les remue fréquemment

Le minerai qui suscite de l'inquiétude est celui qui était extrait de la mine Libby (Montana), entre 1920 et 1990. Il a été vendu au Canada entre 1963 et 1984 sous le vocable commercial Zonolite® Attic Insulation. Santé Canada a estimé qu’environ 200 000 maisons au Canada contiennent cet isolant.

Quoi faire avec cet isolant?

Si les fibres de trémolite sont intégrées ou scellées dans l’isolant (elles ne doivent pas être libérées dans l’air), notamment, il n'y a pas de risque important pour la santé. La meilleure façon de réduire le risque d'exposition à la trémolite est d'éviter de déplacer l'isolant de vermiculite de n'importe quelle façon que ce soit. Si l'isolant est contenu, donc absent de l'air ambiant dans la maison, le risque est minime.

Trémolite et chrysotile

Les fibres de trémolite ont une très grande biopersistance dans les poumons, contrairement à celles du chrysotile. Il ne faut donc pas confondre toutes les sortes d’amiante; le dossier de la vermiculite en est un bon exemple.

Aujourd’hui, la seule fibre d’amiante commercialisée est le chrysotile.

 HAUT